Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Formation Internationale’ Category

ecommercepng

copyright:www.skewinfotech.com

Début février, les directrices et directeurs de l’International de Chronopost et Colissimo sont intervenus au forum E-export, organisé par la CCI de Paris.

Ils ont partagé leur expérience des marchés internationaux devant un public de dirigeants de PME/TPE exportatrices, engagés dans l’E-commerce à l’International.

Selon ces experts, les opportunités de croissance grâce à l’e-commerce à l’export sont illimitées pour les dirigeants qui se préparent avec méthode. Cependant, ils auront à identifier en amont les spécificités culturelles des marchés ciblés. C’est à cette condition qu’ils mettront toutes les chances de leur côté pour réussir.

Voici quelques-uns des conseils que ces professionnels de la logistique internationale ont dispensés durant ce forum :

– Tout d’abord, développer un site internet marchand à l’International ne saurait se limiter à traduire son site français dans la langue des marchés ciblés. C’est, en effet, toute l’architecture du site qui doit être repensée en fonction de la culture de chaque pays ciblé.

L’internaute où qu’il soit doit avoir le sentiment de naviguer sur un site local. Et le « .de » pour l’Allemagne, « .it » pour l’Italie sont également incontournables.

– Puis, les habitudes des e-consommateurs sont tout à fait différentes d’un marché à l’autre.

Par exemple, dans la plupart des cas, l’e-consommateur russe paie à la livraison. Il va ainsi naturellement essayer le produit avant de le régler. Et notre livreur d’attendre environ 20 minutes chez chaque client, avant de repartir vers sa prochaine livraison. Avec cette habitude, c’est l’ensemble du business model du cybermarchand français qui doit donc être repensé.

La gestion des retours est également fortement impactée par les aspects culturels. L’internaute américain achète plusieurs tailles et retourne celles qui ne lui conviennent pas. Pour s’adapter aux habitudes spécifiques de ses clients, le site américain Zappos a mis en place une politique commerciale incluant les retours jusqu’à 365 jours après l’achat !

A Londres, Moscou, Bengalore, les livraisons s’effectuent également le dimanche. Sur ces marchés, les e-commerçants réalisent un chiffre d’affaires substantiel durant ce jour traditionnellement chômé en France.

Dans les pays du Moyen-Orient, les codes postaux et numéros de rue n’existent pas. Il est alors indispensable pour l’exportateur français d’établir un partenariat avec un prestataire local.

En Allemagne culturellement, les taux de retour sont très élevés. Sur ce marché, 90% des e-commerçants proposent des retours gratuits. Par conséquent, la PME exportatrice française devra avoir mesuré les impacts de cet aspect incontournable sur sa structure de prix.

Ainsi, la connaissance des particularités culturelles est au coeur de la réussite de l’E-exportateur.

Quelles stratégie et méthodologie mettez-vous en place pour vous développer à l’International grâce à l’e-commerce ?

Vous pouvez me joindre .

Read Full Post »

Dans le cadre du programme de Formation à l’International proposé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, j’interviens à nouveau les 25 et 26 octobre sur le thème : Prospecter efficacement à l’International et gagner de nouveaux clients.

Suite au retour positif des participants de la première session de juin, la Chambre de Commerce m’a demandée d’intervenir à nouveau sur ce thème de Développement International.

Que vous soyez primo-exportateurs ou engagés depuis plusieurs années dans une démarche export, cette formation vous apportera une mise à jour de votre méthodologie et des outils pour une prospection export efficace.

Les échanges de Best practises et Success Stories avec vos pairs et moi-même vous donneront des clés extrêmement concrètes à mettre en place dès le lendemain de la formation !

Quelle méthodologie et quels outils mettez-vous en place pour votre prospection à l’International ?

Vous pouvez me joindre .

Read Full Post »

copyright:journaldunet.com

Oseo, l’organisme public de soutien à l’innovation et à la croissance des entreprises,  vient de publier sa dernière enquête semestrielle de conjoncture des Pme.

Les résultats de cette enquête apportent une réponse factuelle et positive à la question essentielle que les pouvoirs publics se posent :

Comment convaincre nos PME françaises d’exporter davantage ?

Jugez plutôt :

« Un premier semestre 2012 difficile pour les PME, sauf pour les plus innovantes et les plus internationalisées.

Seules les entreprises très exportatrices conservent un rythme de croissance significatif.
Les PME “fortement exportatrices” anticipent une croissance de leur CA 2012 de + 3,6 % en moyenne, contre + 1,3 % pour les “moyennement exportatrices” et un recul de – 0,1 % chez les “non exportatrices ».

Les PME exportatrices et celles qui innovent sont beaucoup moins pessimistes
que les autres.  L’indicateur avancé de l’activité ressort à + 38 chez les entreprises “fortement exportatrices” et à + 29 chez les “moyennement exportatrices ».

En revanche, il n’atteint que + 11 pour les PME non exportatrices.
47 % des entreprises innovantes anticipent une progression de leur activité en 2013, contre 10 % seulement une diminution, ce qui donne un indicateur avancé à + 37.
À l’opposé, 22 % des “non innovantes” tablent sur une hausse et 17 % sur un recul, soit un indicateur en solde d’opinion tout juste positif à + 5″.

Le couple gagnant des PME performantes demeure encore et toujours :

Innovation et Internationalisation.

Vous pouvez télécharger cette étude complète ici.

Quelle stratégie à l’International mettez-vous en place pour faire partie de ces PME qui se développent ?

Read Full Post »

Dans le cadre du programme de Formation à l’International proposé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, j’interviens les 11 et 12 juin sur le thème : Prospecter efficacement à l’International et gagner de nouveaux clients.

Que vous soyez primo-exportateurs ou engagés depuis plusieurs années dans une démarche export, cette formation vous apportera une mise à jour de votre méthodologie et des outils pour une prospection export efficace.

Les échanges de Best practises et Success Stories avec vos pairs et moi-même vous donneront des clés extrêmement concrètes à mettre en place dès le lendemain de la formation !

J’ai recueilli voici quelques semaines le témoignage d’une Directrice Export qui a suivi cette formation avec deux membres de son équipe :

 » Je suis allée à cette formation proposée par mon entreprise un peu à reculons. Je trouve que les formations sont parfois trop théoriques. Mais à l’issue de ces deux journées, mon équipe et moi-même nous sentons bien mieux armées pour mettre en place notre plan de prospection. Grâce à des mises en situation adaptées à notre environnement nous avons découvert des clés et des outils très concrets. Nous en avons mesuré l’efficacité dès notre retour en entreprise. L’échange d’expérience et la pédagogie très interactive nous permettent d’être bien plus confiants. A nous maintenant d’exploiter et de nous approprier ces outils ».

Si vous souhaitez en savoir plus et/ou vous inscrire, je vous invite à vous rendre sur le site de la Chambre de Commerce et d’industrie de Paris, rubrique formation internationale ici.

Quelle méthodologie et quels outils mettez-vous en place pour votre prospection à l’International ?

Read Full Post »